« Réseaux Sociaux au Club AEC | Accueil | Le Père Noël est une ordure: les Dobitchus »

jeudi 20 décembre 2007

Commentaires

Laure PETTY

Salut Stella,

je regrette trop de ne pas avoir été à Bordeaux dis donc ! ça m'a l'air d'avoir été une belle soirée, bravo ! en plus, y'avait mon ex-président préféré !! ;-)

bise, Laure

Patrick Rey

Merci Hélène pour l'organisation, les invitations, les relances … et puis, le jour venu, l'accueil, le petit discours, le partage de ton temps entre les deux tables de bavards !!

A la prochaine ! Peut-être même à Paris, où je suis également qqs jours chaque mois.

PS : j'ai mis un petit billet sur le blog des consultants aquitains.

stelladelarhune

merci à chacun pour vos merci & encouragements par mail et ici!

oui lhistoire de Laurent-Pierre est amusante mais si on veut voir l'autre face positive des reseaux sociaux comme facebook
C vraiment toutes les choses positives qui me sont arrivées depuis le 11 sept 2007 date ou je suis sur facebook via anne2papilles!
et ... l'idée de networking & gourmandise aurait certainement germé ds mon petit cerveau de RP mais n'aurait vraisemblablement pas pu se mettre en spirale win-win si vite et si bien, sans FB!

ensuite evidemment faut considerer Fb comme un outil, le ranger ds sa boite a outil et sortir son temperament à nouer des liens avec gourmandise pour du reseauttage le verre à la main & en toute bonne intelligence

voila cetait ma pensee du soir sur les aspects tres positifs de FB!

quant à meetic, le jour où je voudrai draguer, j'irai plutot voir sur les greens du golf qui cerne ma maison ou sur les autres magnifiques golfs de notre aquitaine, ilbarritz, chiberta, médoc...!!!!!!!!!!!!!!!!!

Miss Tics

Des rencontres intéressantes, un décor convivial, une organisation irréprochable, moi je dis : on reviendra !

Laurent-Pierre Gilliard

Une petite histoire amusante. Merci JLB.


Facebook Story

Par John Smith, vendredi 14 décembre 2007 à 20:16 :: SotBizNet :: #53 :: rss

Vous aviez plein de de copains et même quelques copines. Quelques amis, des vrais. Une famille sans histoires. Un bon job. Une femme. Et surtout, un animal de compagnie. Ca, c'était juste avant d'ouvir un compte sur facebook. Après ?

Tout va bien pour vous à ce stade de l'histoire. Facebook c'est juste un truc dont vous avez entendu parler, une success story à l'américaine : un pré-pubère se lève un beau matin et trouve une idée géniale en se grattant le testicule gauche. Il y travaille jour et nuit. Puis le succès arrive et on le voit en photo à la une des magazines. Il est millionnaire, coiffé comme Bill Gates et on devine que son dernier repas équilibré remonte à quelques mois. Il sourit parce qu'il vient d'inventer l'amitié. Ca ne s'invente pas.

Quelques semaines plus tard, vous recevez un email. Votre meilleur ami vous invite à le rejoindre sur Facebook. Vous vous dites que ça ne mange pas de pain d'aller voir. Hier les collègues de travail parlaient justement de ce site communautaire avec enthousiasme. Mat racontait qu'il avait ainsi pu retrouver la trace d'un type qui était dans sa classe en CM1 et dont il se souvenait bien parce qu'il était tombé dans les pommes en jouant de la flûte lors de la fête de fin d'année de l'école.

Vous jouez le jeu, vous mettez quelques photos en ligne. Certaines sont drôles, d'autres un peu "délire" et quelques-unes sont sentimentales. Comme celle qui date de cette soirée mémorable où vous avez pris une cuite monumentale pour fêter le bac. On y aperçoit Emilie qui vous tient par la taille et qui sourit bêtement. La même Emilie qui vous ajoute à son réseau parce qu'elle s'est inscrite sur Facebook et vous a retrouvé tout à fait par hasard.

Vous complétez votre profil, en mentionnant que vous aimez la Formule 1 et les bonnes bouffes. Bien picoler aussi. Dans vos qualités, vous indiquez la fainéantise, juste pour rire. Vous mettez une citation sympa et puis une blague un peu vulgaire sur les blondes. C'est marrant, vous entrez en contact avec de plus en plus de monde, vous vous prenez au jeu. Dans votre réseau, on retrouve même Pierre-Yves, un ancien compagnon de galère qui est passé par des moments difficiles. Il semble avoir tourné la page. N'importe qui peut consulter votre espace et voir vos relations. C'est vraiment chouette, on partage tout et tout est relié.

Mais vous y passez de plus en plus de temps et votre femme commence à en avoir marre. Elle a besoin du PC un jour et tombe sur un message d'Emilie qui vous invite à voir d'anciennes photos qu'elle a mis en ligne. Elle hésite à suivre le lien, mais pas longtemps. Il y en a une un peu torride et votre femme vous demande des explications. Etrangement, l'idée que vous ayez renoué le contact avec votre première "vraie" relation l'agace, vous passez un week-end à vous engueuler. Vous lui dites que vous aussi, vous supportez des choses, comme ce maudit chien dont vous ne savez pas quoi faire pendant les vacances. Les choses s'enveniment et votre femme vous dit que si c'est comme ça, on va rendre ce chien acheté sur un coup de tête, qu'il sera bien plus heureux chez ses anciens maitres. Les sujets de discorde foisonnent et vous vous en ouvrez à Emilie. Elle comprend et vous propose d'en discuter autour d'un verre. Vous divorcez 3 mois jour pour jour après votre inscription à Facebook.

Un mardi matin, votre meilleur ami vous envoie un mail lapidaire parce qu'il a découvert que vous étiez en relation avec David, celui là même qui l'a cocufié quelques semaines après ses fiançailles avec Béatrice. Vous lui dites que c'est juste un contact comme un autre, mais rien n'y fait et vous vivez une dispute mémorable avec votre ex meilleur ami. Il vous exclu de son réseau sur Facebook et refuse de vous prendre au téléphone.

A ce stade vous commencez à vous dire que les choses ne peuvent que s'arranger désormais. Vous n'allez pas très bien, vous êtes irritable et vous vous mettez à rire ou pleurer pour un rien. Vous êtes assez surpris que la DRH vous convoque un vendredi matin. Irina Maier, une blonde, a consulté par hasard votre profil Facebook et elle se dit très attristée d'avoir lu que vous présentiez votre situation professionnelle comme "Informaticien dans une PME familiale où tout le monde baise avec tout le monde". Elle vous demande des explications mais là, sur le coup, rien ne vous vient à l'esprit et c'est un vrai problème. Elle vous informe qu'elle a apprécié votre blague sur les blondes. Et la photo où vous êtes nu et hilare dans les dunes avec vos meilleurs amis. Sur ce point, elle n'attend pas d'explication et ça vous arrange. Elle conclut l'entretien en vous disant qu'elle prend bonne note que la fainéantise est votre principale qualité et vous annonce que vous feriez preuve d'un grand sens des réalités si vous passiez les prochaines soirées à refaire votre CV, au cas où.

En rentrant chez vous, un apéritif s'impose. Votre répondeur clignote, un message. Votre oncle René, duquel vous êtes très proche, se dit attristé d'avoir vu par hasard une photo de vous en compagnie de son frère Etienne sur Facebook. Il pensait que vous ne le voyiez plus, comme vous le lui aviez confirmé il y a encore peu de temps. Pourtant, précise-t-il, la photo date de cet été, comme indiqué dans les commentaires. Il est très déçu, vous informe qu'il est inutile de le rappeler parce qu'il prendra désormais des nouvelles de vous sur Facebook. C'est beaucoup plus fiable que le téléphone, ajoute-t-il pour conclure.

Vous songez sérieusement à résilier votre compte Facebook mais il y a un problème. Vos copains et copines, votre meilleur ami, votre femme, votre chien Nonosse, l'oncle René et même Emilie, qui mal vécu le malentendu lors de votre rendez-vous, tout le monde vous a quitté. Sur Facebook, au moins, il vous reste quelques potes virtuels. Alors que faire ? Vous décidez finalement de modifier votre profil, de supprimer des photos et refaire votre CV. Vous vous inscrivez sur Meetic et vous vous dites que vous pourriez raconter cette histoire sur un blog. Ca pourrait faire rire.

Mike Krus

vu d'ici, ca a l'air de c'etre bien passe, bien belle experience en tout cas!

mercotte

Et bien dis donc, je ne peux te dire qu'un grand bravo !! quelle chance d'habiter dans une ville dynamique en plus avec toi qui remue les choses !!

Anne (Papilles et Pupilles)

Encore une fois, félicitations pour avoir pensé à cette soirée, l'avoir organisée et avoir tout porté sur tes épaules ! Une excellente soirée :)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Fan ? alors Like !


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

juillet 2013

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31